Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 16:40
Cette idée que de quitter le soleil de Provence, la méditerranée, la tranquillité, ou encore le chant des cigales pour rejoindre la capitale, bien qu'elle puisse paraitre étrange pour certains, c’est pourtant bien la mienne !

En faisant ce choix murement réfléchi, j’ai d’abord souhaité repartir sur de nouvelles bases, tout en continuant mes activités quotidiennes.

Paris est une ville que je connais très bien puisque pour des raisons politiques mais aussi personnelles, j’avais eu plusieurs occasions de m’y rendre et d’y rencontrer du monde par mes diverses activités.

Je compte tout naturellement poursuivre mon militantisme dans l’union pour un mouvement populaire, en compagnie d’une nouvelle équipe toujours jeune et dynamique. L’enjeu principal ici sera bien évidement les élections régionales de mars 2010 autour de Valérie Pécresse.

Vivre dans la capitale ne veut pas dire renier la province sans qui Paris ne serait rien. Je retournerai régulièrement dans ma région d’origine que je ne peinerai d’ailleurs pas à défendre ici s’il y a lieu d’être...
Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Qui je suis
commenter cet article
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 11:43

Certains me disent que le libéralisme et le conservatisme ne sont pas compatibles, hors pour moi le libéralisme n’est vu que de manière économique, car le libéralisme politique ne relèverait que d’un simple danger frôlant même les limites de la république.

 

Le libéralisme économique repose sur des exigences, à la différence du libéralisme politique : La liberté du commerce et de l’industrie qui signifie la liberté de créer une entreprise, d’exploiter et aussi de vendre cette entreprise. Il y a aussi la liberté de concurrence qui suppose en définitive que les agents économiques sont libres de se concurrencer en vertu des lois du marché. Mais s’agissant des interdits, ils pèsent sur l’état et de manière générale, sur la puissance publique qui doit s’abstenir d’intervenir dans le domaine économique dans le cas contraire. Cette liberté peut être un danger lorsqu’elle est laissé dans le domaine social, et l’état a un grand intérêt pour les citoyens à y mettre son nez car sinon, à quoi servirait t-il ?

 

En conclusion, pour moi, être libéral conservateur c’est :

 

-Un libéralisme assumé,
-La défense des valeurs républicaines avec au premier rang d'elles la laïcité (tout en sachant que la France est né de culture Chrétienne), et la méritocratie,
-La promotion d'une écologie réaliste sachant utiliser les mécanismes de l'économie de marché,
-Une Europe de la subsidiarité où l'Union européenne ne s'occupe que des dossiers que les Nations ne peuvent traiter seules.
-Enfin une France respectée avec la fierté de son peuple. Conserver nos traditions aussi...

 

Ceci dit, il faut prendre en considération que nous sommes au 21ème siècle, d’où le fait de mon ouverture sur pas mal de domaine, notamment sur l’avortement ou je pense que celui si doit pouvoir se faire, mais uniquement en cas de viol ou sous autres justificatifs valables, ou encore par exemple sur le mariage de couple de même sexe, sachant que celui-ci ne serait qu’un mariage civil, donc bien différent de celui religieux. Je suis pour la liberté de chacun donc, mais pas lorsqu’elle se présente de manière abusive et permanente.

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Qui je suis
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 15:35

La plate forme i-clic n'étant plus en partenariat avec over-blog, je suis obligé de changer d'adresse et donc reconstruire un nouveau lien qui nous permettra, je l'espère, de rester toujours aussi facilement en contact. L'occasion pour moi de changer ma manière de communiquer et d'effacer les erreurs regrettées du passé. Pour ceux qui ne me connaitraient pas, il me semble normal de devoir me présenter à vous.

Je suis julien Calabro, j’ai 20 ans et je suis étudiant en première année de droit. Au niveau politique je suis élu au conseil national des jeunes de l'UMP, mais également au conseil régional des jeunes de la région PACA. C'est depuis 2002 que je m’intéresse à la vie politique de mon pays. Je suis fier d’être français et je l’assume totalement. Ma vision sur la société se résume en quelques mots. Je suis pour la valorisation du travail, la méritocratie, et contre ceux qui bafouent les lois de la république ou encore les profiteurs du système. J’ai pourtant mis des mois à trouver mes idées et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle  pendant la campagne électorale des présidentielles de 2007, j’ai décidé de faire le tour de tous les meetings politiques. Ceci m’a d’ailleurs valu de nombreuses critiques, mais j’ai toujours assumé cette expérience qui je dois vraiment dire à enrichi ma vie. Discuter avec des candidats, avec des militants de tous les partis ne pouvait qu’enrichir mon esprit. Nicolas Sarkozy a ainsi été celui qui m’a le plus convaincu. Il est pour moi le seul président à l’exception du Général de Gaulle à assumer dignement ses fonctions de président de la république. J’ai compris que l’assistanat et l’abus du social deviendraient un danger pour notre économie qui déjà se porte mal. Tout doit se gagner justement par le travail. Aujourd’hui je me considère comme un libéral-conservateur. Libéral au niveau de l’économie, et conservateur tout de même progressiste au niveau de la société. Mais plus que jamais, je reste d’abord un patriote Français.

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Qui je suis
commenter cet article

Recherche