Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 11:43

Certains me disent que le libéralisme et le conservatisme ne sont pas compatibles, hors pour moi le libéralisme n’est vu que de manière économique, car le libéralisme politique ne relèverait que d’un simple danger frôlant même les limites de la république.

 

Le libéralisme économique repose sur des exigences, à la différence du libéralisme politique : La liberté du commerce et de l’industrie qui signifie la liberté de créer une entreprise, d’exploiter et aussi de vendre cette entreprise. Il y a aussi la liberté de concurrence qui suppose en définitive que les agents économiques sont libres de se concurrencer en vertu des lois du marché. Mais s’agissant des interdits, ils pèsent sur l’état et de manière générale, sur la puissance publique qui doit s’abstenir d’intervenir dans le domaine économique dans le cas contraire. Cette liberté peut être un danger lorsqu’elle est laissé dans le domaine social, et l’état a un grand intérêt pour les citoyens à y mettre son nez car sinon, à quoi servirait t-il ?

 

En conclusion, pour moi, être libéral conservateur c’est :

 

-Un libéralisme assumé,
-La défense des valeurs républicaines avec au premier rang d'elles la laïcité (tout en sachant que la France est né de culture Chrétienne), et la méritocratie,
-La promotion d'une écologie réaliste sachant utiliser les mécanismes de l'économie de marché,
-Une Europe de la subsidiarité où l'Union européenne ne s'occupe que des dossiers que les Nations ne peuvent traiter seules.
-Enfin une France respectée avec la fierté de son peuple. Conserver nos traditions aussi...

 

Ceci dit, il faut prendre en considération que nous sommes au 21ème siècle, d’où le fait de mon ouverture sur pas mal de domaine, notamment sur l’avortement ou je pense que celui si doit pouvoir se faire, mais uniquement en cas de viol ou sous autres justificatifs valables, ou encore par exemple sur le mariage de couple de même sexe, sachant que celui-ci ne serait qu’un mariage civil, donc bien différent de celui religieux. Je suis pour la liberté de chacun donc, mais pas lorsqu’elle se présente de manière abusive et permanente.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Qui je suis
commenter cet article

commentaires

ant 07/06/2010 14:36


Dire que l'on est contre le libéralisme politique, c'est signifier que l'on est contre les principes démocratiques les plus élémentaires que sont la liberté d'opinion, d'expression, de presse, le
pluralisme politique, la séparation des pouvoirs et j'en passe...
J'imagine que tu ne fais pas partie de ceux-la mais quand on parle sciences politiques et idéologies, les mots ont leur importance...comme pour tout d'ailleurs.

Pour en revenir rapidement à ce que tu dis, je crois qu'à partir du moment où l'on s'écarte d'une pensée pour la mélanger avec une pensée qui lui est contraire sur un certain nombre de sujets, on
ne peut se définir comme tel. Certes le libéralisme et le conservatisme ont certains points communs mais beaucoup de contradictions. Dans ce cas tu n'es pas un idéologue (dans son sens classique et
non péjoratif) mais un pragmatique (un parfait sarkozyste en somme). Tu peux dans ce cas dire que tu es "pragmatique d'inspiration libérale et conservatrice". Si René Rémond t'entendait, il
s'étranglerait.
Pour ma part, je suis d'inspiration gaulliste mais pas un gaulliste pur car je m'en écarte sur ses liens avec la presse et je me pose des questions sur sa position européenne.


Julien Pavis 13/03/2010 23:05


Oula oula... Il me semble que tu mélanges un peu tout et n'importe quoi là!! (je me permet de te tutoyer ^^). Bon déjà, commence par corriger tes quelques fautes d'orthographe, et tes nombreuses
fautes de français (c'est pour toi que je dis cela, certaines phrases n'ont aucun sens!). Pour commencer, non seulement ta phrase sur le libéralisme politique n'est pas grammaticalement correcte,
mais en plus totalement éronnée. Pour ton information, le libéralisme politique prend ses racines dans le travail de John Locke. Pour lui, le libéralisme politique est l'expression de la demande de
représentation nationale des citoyens auprès des dirigeants, et c'est aussi la doctrine de l'équilibre des pouvoirs. Je ne te rappelle pas quels sont ces 3 pouvoirs, tu es en droit... Quoique, vu
le nombre de choses non seulement discutables d'un point de vue idéologique, mais aussi et surtout fausses d'un point de vue historique, je te les rappelle: législatif, éxécutif et judiciaire. Rien
de plus que la base de la démocratie parlementaire d'aujourd'hui! De plus, pour toi qui semble plein d'admiration pour le libéralisme économique, sache qu'il n'est rien de plus qu'un prolongement
du libéralisme politique... (Mill, Smith et Say étaient des "penseurs" politiques avant d'être des "penseurs" économiques). Je ne suis pas là pour te donner une leçon d'Histoire ou de philosophie
(quoique cela en prend la tournure...), mais au moins, prend le temps de te renseigner avant de raconter des choses totalment éronnées. On peut avoir un avis, une opinion, et on a le droit de
l'exprimer, mais baser son argumentation sur des choses fausses... D'autre part, revendiquer son amour de la laïcité me semble une bonne chose (comme quoi, on peut être d'accord, non?), mais
publier des photos de toi et tes amis à la messe (je suppose que cela en est une), euh.... ouais! Laïcité tu disais? Publier de telles photos sur ton site personnel, familial, etc., pas de
problème... Sur un site ouvertement politique (tu vas peut être dire que ce n'est pas le cas, mais il me semble que le nombre de fois où apparait le nom le ton parti est assez important), laisse
moi rire! Où est la laïcité ici? Pour toi, qu'est-ce que la laïcité? Le droit d'exprimer publiquement son appartenance à telle ou telle religion, ou au contraire, aucun signe distinctif
d'appartenance? Dans les 2 cas, tu n'est pas un citoyen si laïque que cela. Je m'explique, tu condamnes le port de la burqua, et tu semble avoir une certaine aversion pour l'islam. Ok. Mais d'autre
part, tu revendiques ton appartenance à la communauté catholique sur ce site. Or, il me semble que ce site n'est pas si privé que cela: un site politique a pour but de partager des idées, et est
donc ouvert au plus grand nombre.... donc à vocation publique! Et donc, que font ces photos de messe sur ce site? Laïque tu disais? Autre sujet, l'économie... Ouais, je te pardonne tes
incohérences, il est vrai qu'en droit, le niveau en économie reste assez limité à vrai dire (Ah, tiens, notre Président n'a pas fait des études de droit? Non, je me trompe surement...).
Honnêtement, ton raisonnemment transipre le copier-coller de certains discours du Président Sarkozy. "Assistanat", un des mots qui fait trembler la ménagère de 50 ans devant TF1, qui regarde le
discours de notre Président en attendant la Star Academy... L'assistanat tue l'esprit d'entreprise, est responsable de la dette de l'Etat, etc... On nous sort la même soupe parfaitement inbuvable
depuis bientôt 30 ans. Et si la dette était dû à un système monétaire parfaitement frauduleux? Les banques centrales créent de l'argent à partir de rien, et prêtent aux Etats avec intérêts
Autrement dit, je te prête qulque chose qui n'existe pas et tu me rend plus. Tu ne peux pas payer? Alors vend tes entreprises publiques pour 3 francs 6 sous à des fonds privés... détenus en partie
par ces mêmes financiers... Autre info, la redistribution permet d'alimenter la consommation ( et oui, on prélève une partie de l'épargne des ménages aisés, qui dort sur les comptes bancaires pour
redistribuer à ceux qui dépenserons tout... Vieille idée de Keynes ^^). Bien sûr, il ne s'agit pas de tout prendre, mais assez pour redonner le goût de la vie aux riches, et aux pauvres... Chirac
disait trop d'impôt tue l'impôt. Ce qui n'est pas faux... Cela s'applique aussi à l'argent: trop d'argent tue l'argent. En ce qui concerne ton opinion sur l'avortement, cela te regarde. Mais ne
fait pas l'erreur de Boutin, confondre politique et religion. Toi qui est si attachée à la laïcité, je te rappelle que Mme Boutin, qui a été Ministre dans le gouvernement Fillon 1 a branditla Bible
à l'assemblée nationale il y a quelques années lors du débat sur le PACS. Ah laïcité, quand tu nous tiens!!!
J'ai ton âge, et je pense avoir encore beaucoup de choses à apprendre. Tu devrais peut être penser la même chose. Je ne te reproche pas ton militantisme, chacun pense ce qu'il veut. Je veux juste
te faire comprendre qu'être aussi affirmatif à ton âge fait dire un nombre assez important d'inepties, et surtout sans fondement.


epapel 13/03/2010 17:13


Raisonner à 20 ans comme un vieux de 70 ans, c'est à la fois triste et pathétique.

Je suis bien content de ne jamais savoir ce que donnera cette progeria intellectuelle dans 50 ans.


epapel 13/03/2010 17:06


Libéral-conservateur :
- libéral dans le domaine économique
- conservateur dans le domaine des mœurs

Esprit d'ouverture ? Il y a un siècle peut-être et encore.


Rodolphe DUMOUCH 23/12/2009 10:31


Défense de la liberté d'entreprendre, mon cul ouais !

Désormais, prenez un pharmacien ou un vétérinaire qui inventerait un médicament et le commercialiserait à son compte, sans passer par Novartis, Sanofi ou Bayer (comme ça se faisait il y a encore 30
ans). Il irait illico en prison. Elle est pas belle la liberté d'entreprendre dans votre Europe de chiottes ?

Par contre, les mêmes, au nom de la "concurrence" voudraient qu'un vulgaire marchand de papier à cul, Leclerc, puisse vendre des médicaments.

La société que les néoconnards nous fabriquent n'a jamais défendu la liberté d'entreprendre, elle défend la ploutocratie, ce n'est pas la même chose ! Sarkozy est évidemment le grand ploutocrate en
chef, pour le compte de ses copains.

Franchement, lire des argumentaires pareils, ça me donne envie de dégueuler.


Recherche