Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 10:59

http://theinspirationroom.com/daily/print/2008/1/ishr-burka.jpgLa laïcité en France comme elle est conçue, a tenté de tuer petit à petit sa propre culture, ses propres racines, chrétiennes et tout particulièrement catholiques. Aujourd’hui porter une croix autour du cou dans un lieu public deviendrait presque un crime.  A vrai dire, ce sont les chrétiens eux même qui respectent les règles laïques, même si rappelons qu’en Italie la croix est présente dans les écoles publiques ou encore qu’aux États-Unis l’on jure sur la bible dans les tribunaux. Mais en France, c’est devenu tabou que d’afficher son christianisme à quel point que même les chrétiens eux même finissent par s’en cacher, voir renient leur croyance au grand public.

 

Il semblerait que pour d’autres  il en soit différent… En dehors des faits les plus marquants, nous pouvons constater par exemple que les femmes de ménages voilées sont de plus en plus fréquentes. Que des temps de prières en plus des pauses classiques sont accordés aux employés musulmans dans certaines entreprises, que des régimes spéciaux sont accordés dans les cantines scolaires pour les jeunes musulmans, voir que certaines écoles se procurent déjà de la viande dite « halal » pour éviter ces problèmes. Pire encore, des horaires d’ouvertures réservés dans les piscines municipales, et nous apprenons maintenant qu’une agente de la police (censée représenter l’état) a refusé de retirer son voile alors qu’elle était pourtant dans le cadre de ses fonctions.

 

Aujourd’hui nous apprenons également qu’Olivier Besancenot présentera une candidate voilée pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur…

 

Pire qu’un simple voile, la burqa ! Aujourd’hui dans la rue nous pouvons découvrir dans certains quartiers des femmes entièrement voilées ! Il n’est pas acceptable qu’une personne ne puisse pas être identifiable !

 

Comment pouvons-nous prendre l’avion sans risque si nous ne savons pas qui se cache sous ce rideau de fer ? Une femme avec le voile intégrale serait elle la bienvenue dans une banque ? De plus, comment pourrions-nous retrouver une femme en burqa commettant une infraction ? Voir qui nous assure même qu’il s’agisse bien d’une femme ?

 

Le voile et la burqa sont des signes de soumission masqués par des intégristes religieux ! Dans le coran il n’est dit nul par qu’une femme doit être voilée. Il est temps de revenir aux bonnes valeurs de la république et d’imposer dans notre pays des règles afin que les femmes soient respectées et identifiables !

 

Chacun doit pouvoir pratiquer la religion de son choix, à la condition express, qu’elle ne mette pas en péril, l’identité, la sécurité nationale, et la liberté de ses pratiquants !

Ensemble défendons particulièrement toutes ces femmes musulmanes victimes de soumission !

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

un passant 20/02/2010 22:03


Je trouve tes propos tout à fait inadmissible.
Si les femmes portent la burqa ou le voile c'est parce qu'elles l'ont voulu, c'est dans le cadre de leur liberté individuelle. Or les mots "Liberté , Egalité , Fraternité" sont employés par les
politiciens et toi-même un peu quand ça vous arrange. Commencez par respectez la liberté de ceux qui ont décidé de porter le voile, la burqa, ou n'importe quoi d'autre si en retour vous voulez
qu'il vous respecte. Et crois-moi je n'appartiens pas du tout à cette religion
A bon entendeur


Lisa 18/02/2010 19:07


"Comment pouvons nous prendre l'avion sans risque..."

Sérieusement? L'amalgame flagrant de ton article me désole. Et avancer l'idée d'un recul du catholicisme n'a strictement rien à faire dans le débat, il s'agit de liberté et de laïcité et par
laïcité on entend aussi ne pas mettre en avant une religion plus qu'une autre...


Johanna 15/02/2010 18:38


Alors résumons ta pensée Calabro:
Le Catholicisme est la seule religion politiquement correcte.
Ensuite, les citoyennes sont des delinquantes voire des criminelles avant d'être des femmes voilées... Un piètre discours sécuritaire!
Multiplions les controles d'identité, puisque les citoyens sont des voyous avant d'être des hommes...
Bien loin de vouloir dissimuler leur visage pour pas qu'on ne les reconnaisse, elles veulent surtout être en harmonie avec elles-mêmes et c'est le seul moyen qu'elles trouvent, même si je ne fais
pas l'apologie de la burqa.
Mais qui sait Ben Laden doit sûrement trainer dans les rues de Paris sous une burqa!!!
Ton article, c'est l'art de dériver des réelles questions de société pour rejoindre un discours sécuritaire bien inquiétant...


forest 11/02/2010 20:12


La laïcité est un concept qui trouve ses racines dans les écrits des philosophes grecs et romains, tels que Marc-Aurèle[réf. nécessaire] et Épicure[réf. nécessaire] , ceux des penseurs des Lumières
comme Denis Diderot, Voltaire, John Locke, les pères fondateurs des Etats-Unis tels James Madison, Thomas Jefferson, et Thomas Paine, en France à travers les lois de Jules Ferry, ainsi que dans les
écrits de libres penseurs modernes, agnostiques et athées, tels que Bertrand Russell, Robert Ingersoll, Albert Einstein, et Sam Harris.

La laïcité désigne, au sens actuel, la séparation du civil et du religieux. Dans l'article "Laïcité" de son Dictionnaire de pédagogie et d'instruction primaire Ferdinand Buisson, un des
inspirateurs des lois laïques de la troisième République, a défini plus précisément la Laïcité, terme alors nouveau (néologisme): il s'agit de la sécularisation des institutions politiques d'un
Etat, à savoir que cet Etat ne s'adosse à aucune religion officielle, ni ne suppose quelque onction divine. Le principe de séparation des pouvoirs politique et administratif de l’État du pouvoir
religieux en est une application. Au sens contemporain, elle est le principe d'unité qui rassemble les hommes d'opinions, religions ou de convictions diverses en une même société politique,
distincte par conséquent d'une communauté. Dans une perspective laïque, les croyances et convictions qui ont rapport à la religion (religions proprement dites, croyances sectaires, déisme, théisme,
athéisme, agnosticisme, spiritualités personnelles) ne sont que des opinions privées, sans rapport direct avec la marche de l'Etat. C'est là considérer la politique comme une affaire humaine,
seulement humaine. Réciproquement, la liberté de croyance et de pratique doit être entière; dans les limites de "l'ordre public", l'Etat s'interdit d'intervenir dans les affaires religieuses, et
même de définir ce qui est religion et ce qui ne l'est pas (pas de religions officielles ni même reconnues selon l'article 2 de la loi de 1905).


==> Pourquoi cette référence au catholisisme pour défendre une loi contre la burqa ?
Le but de cette loi n'est il pas de renforcer la laïcté ?
Il me semble que ton argumentation ne serve pas ce principe.
La laïcité est le principe d'unité qui rassemble les hommes d'opinions, religions ou de convictions diverses en une même société politique ; dans ta "démonstration" tu sembles vouloir plutôt les
opposer ?
A te lire, nous avons le sentiment que la relgion "politiquement" correcte est le catholisisme.
Conscient des origines judéo-chrétienne de notre civilisation, il me semble que nous vivons dans une civilisation qui évolue, et que point de vu ne reflète pas cette évolution.
Je veux bien défendre la libéralisation de la femme, mais je ne suis pas persuadé que le fondamentalisme chrétien, et les clichés de "femmes de ménage voilée" soient la meilleure manière d'y
parvenir.


benoit 08/02/2010 01:05


Les amalgames entre voile et danger / insécurité sont déplorables. Ce sont 2 sujets qui n'ont réellement rien à voir. Cela est dangereux de les associer, cela stigmatise surtout un peu plus la
communauté mulsumane, attise les peurs et augmente l'incompréhension entre communautés. Cela révèle surtout à quel point ce débat est creux... Pourquoi créé des problèmes supplémentaires quand il y
en a déjà tant à résoudre? Pour en cacher des plus gros et importants? Pour ne pas parler des sujets de fond?


Recherche