Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 01:01
Ne nous voilons pas la face, ce résultat du premier tour des élections régionales montre un échec du gouvernement et du président Nicolas Sarkozy. En effet, ce dernier semble être allé trop loin que ce soit en termes d’ouverture, où même le président de la cour des comptes est socialiste, ou encore avec le faux débat de trop sur l’identité nationale que l’on entend avant chaque élection, sans parler de son absence auprès des agriculteurs lors de l’inauguration du salon de l’agriculture. J’avoue être déçu. Le président a voulu jouer avec ces élections en essayant d’orienter d’abord la campagne au niveau national lorsqu’elle allait en sa faveur, puis peut après, au niveau local.

Les socialistes qui ont un bilan pourtant totalement désastreux dans nos régions, se présentent aujourd’hui comme des sauveurs avec plein d’espoirs et d’idées pour les quatre ans à venir. Les Français ne connaissent simplement pas le rôle des régions, ni même qui les dirigent. Ils n’ont pas voté pour un projet mais pour sanctionner.

Les enseignements à tirer de ce scrutin sont :

- L’abstention qui finalement devient le premier parti de France. Les Français ne croient plus en la politique.

- La victoire des forces de gauche et en particulier du parti socialiste.

- La remontée du Front National qui confirme l’échec du gouvernement notamment en matière de sécurité.

- L’écologie qui devient officiellement une idéologie préoccupante des Français.

- La disparition du Mouvement Démocrate et de son président, François Bayrou.

S’agissant du deuxième tour, je pense que l’UMP a encore une chance d’emporter l’Île-de-France, l’Alsace, et la Corse.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche