Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 00:19
Des voitures cassées, des magasins dévalisés, des passants volés, des enfants agressés… Voilà à quoi ressemblait la place Joffre sur le Champs de Mars à la sortie du métro « Ecole Militaire » ce samedi.

A l’origine, l’opération de distribution de billets de banques à la population programmée par le site internet « mailorama.com » qui devait avoir lieu, mais qui, in extremis, a été annulée ! Annulée pour des raisons dites « de sécurité ».

Comment dans le monde si cruel dans lequel nous vivons, mais surtout, en plein milieu d’une crise économique pouvions-nous penser qu’un tel événement ne serait pas craintif ? Cela semblait tellement évident que l’idée même n’aurait pu passer par la tête…

Lorsque je suis sorti du métro, j’ai vu une marée humaine courir dans tous les coins de rue pour rechercher le fameux bus rouge qui devait distribuer les billets. Une marée prête à vous écraser si vous vous trouviez sur son chemin… J’ai eu la peur de ma vie. Un peu plus tard, n’ayant toujours pas trouvé ce fameux bus, tous se sont regroupés à l’endroit indiqué par le site internet, à savoir la place Joffre sur le Champs de Mars, devant l’école militaire. Une voiture de police est aussitôt arrivée en informant via un mégaphone à la population si impatiente : « l’opération est annulée » ! C’est là que tout a dégénéré !
La police, tentant de disperser la foule a eut droit à toute une série de provocation, ce qui lui a fait perdre totalement le contrôle. D’autres bandes de voyous ont alors commencé à voler l’étalage de fruits d’un supermarché pour lancer des oranges, pamplemousses et melons sur les gens.
J’ai rencontré deux petits garçons qui essayaient de se protéger et qui sous mes yeux l’un se faisait piquer son téléphone pendant que son frère de 12 ans, lui, se faisait agresser par une fille d’une vingtaine d’années… Je n’ai pas pu une seule seconde tolérer cette image, alors je me suis mis à leur défense, allant jusqu'à les accompagner jusqu’au commissariat de la gare du nord pour témoigner en faveur de leur plainte. Entre temps, des voitures ont été retournées, puis cassées… Des passants ont été violement agressés, une cinquantaine de personnes au moins ont été victimes de vols et d’agressions.

La préfecture de Police, bien que n’ayant reçue aucune demande d’autorisation de la par de l’organisateur, n’avait visiblement pas anticipé cette situation n’interdisant pas à « Mailorama.com » d’organiser le lâcher de billets. Cette situation montre bien que les gens sont méchants, et qu’ils seraient prêt à s’entre tuer pour de l’argent. Car si le bus avait comme prévus distribué les bourses de billets, c’est certains, la situation aurait pu tourner au drame le plus catastrophique.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

hey 21/11/2009 23:12


conclusion de julien calabro :"les gens sont méchant".
le truc surtout c'est que la boite n'avait surement jamais pensé à faire ce lacher de billet, ils se doutaient que sa ferait du grabuge, et donc que sa leur feraient de la pub...
utilisation habile de la misère des gens et du climat de misère ambiant...


Recherche