Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 09:23

A l’inverse de la droite qui partait unie dés le début de la campagne, les socialistes, les verts et les communistes qui avaient pourtant géré la plupart des régions ensemble, ont du attendre le deuxième tour pour le faire, et ceci avec des projets bien différents.

 

Pour exemple l’Île-de-France, avec les écologistes : Avant le premier tour, monsieur Huchon s’opposait fermement contre la mise en place d’un tarif unique pour le Pass Navigo. Aujourd’hui il cède ! Les Franciliens paieront tous quelque soit leur zone, le même tarif. Son cout empêchera d’investir dans les transports.

 

Le programme du Front de gauche, lui, était presque incompatible avec celui des socialistes, notamment en matière de sécurité.

 

Un deuxième tour avec des forces contraires, et un programme qui change ! Cela annule toute la campagne de l’avant premier tour qu’Huchon nous avait vendu, j’allais dire, surtout en matière de transport et de sécurité, la priorité des franciliens.

 

Dimanche refusons l’immobilisme pour quatre ans, et votons pour un programme clair depuis le début, qui propose la révolution des transports, avec un vrai programme qui s’oppose à l’écologie punitive, mais qui propose l’écologie de demain avec notamment la voiture électrique, que refusent les verts.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche