Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 13:18

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a été condamné vendredi à 750 euros d'amende et à 2.000 euros de dommages et intérêts pour injure raciale lors d'une conversation, en 2009, lors des universités d’été de l’UMP à Seignosse dans les Landes, avec un militant UMP d'origine maghrébine.


Cette condamnation ne fait que prouver, une fois de plus, que notre pays est victime du politiquement correct, visant à bâillonner la vérité, mais surtout, la démocratie.


Aujourd’hui nous n’avons plus le droit de plaisanter, ni même de parler, voir/ou de dénoncer des faits sous prétexte que les personnes concernées proviennent de minorités, sous penne de les « marginaliser » d’avantage, voir pire, de se faire accuser de « racisme ».


Nous ne pouvons plus non plus donner notre avis lorsqu’il ne correspond pas au conformisme de la pensée unique. Même s’il favorise la cohésion sociale, le désir d’appartenance au groupe ou, ce qui revient au même, la crainte d’en être rejeté, le conformisme a un revers : le mimétisme stupide, orchestré par l’univers politico-médiatique, celui dont la France est victime.


Parce que nous sommes fiers de nos valeurs et que nos ancetres se sont battus pour la démocratie, ne soyons plus des victimes, parlons !

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

OrangeOrange 06/06/2010 14:43


Les racistes, même quand il n'y en a qu'un, il y a problème !

Sarkozy peut-il le conserver dans son gouvernement ? C'est la question-débat vue sur Pnyx.com La vraie question n'est pas "Devrait-il démissionner ?" mais, "Le Président de la République, garant
des Institutions, peut-il compromettre l'honneur de celles-ci en conservant en leur sein un Ministre condamné en correctionnelle pour injure raciale ?"


Recherche