Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 01:17

Tout en m’inquiétant, je m’éclate tout seul devant mon écran de télévision en voyant cette mascarade on ne peut plus électoraliste il faut le dire, que concerne cette fausse expulsion des Rom.

 

Le président de la république n’a aucun pouvoir dans ce cas d’expulsions pour la simple et bonne raison que le traité de Lisbonne, la mini constitution européenne pourtant rejetée par les Français lors du référendum du 29 Mai 2005, le lui en empêche.

 

Les Rom, autrement dit les Gitans, Tziganes, Manouches, ou parfois les gens du voyage (bien que cette dernière dénomination ne soit pas réservée aux Rom), viennent du centre et de l’est de l’Europe, et sont donc des membres à part entière de l’Union Européenne. Ils bénéficient par conséquent eux aussi, au même titre que des Italiens, Allemands, Suédois ou Belges, de l’ouverture des frontières sans avoir la nécessité d’un Visa, ou bien même d’un simple passeport.

 

Pour expulser ces populations européennes, la seule solution possible pour la France est déjà mise en place : Proposer une somme d’argent contre leur décampement. Mais libre de droit, ils reviennent quelques semaines plus tard.

Les pays comme la Roumanie doivent intégrer leurs minorités et doivent utiliser tous les moyens pour succomber à leur réussite, dans leur vie sociale et professionnelle. C’est aussi ca l’union européenne.

 

A ce titre, ces actes, qui plus est sont très couteux, relèvent de la barbarie, mais surtout, de la bêtise de nos institutions. L’abandon total de nos frontières est un danger pour l’avenir de notre pays qui un jour, à force de céder ses pouvoirs à Bruxelles dont la dernière ne cesse d’élargir son territoire, ne contrôlera plus rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

bonobo 24/08/2010 17:29


"Le président de la république n’a aucun pouvoir dans ce cas d’expulsions par la simple et bonne raison que le traiter de Lisbonne..."

POUR...la simple et bonne raison...TRAITé...etc etc...charité bien ordonnée commence par soi-même.


Julien 24/08/2010 16:19


Oui mais le Traité de Lisbonne comme les textes avant, permettent aux TRAVAILLEURS de se déplacer librement à l'intérieur de l'Union Européenne. Si c'est personne viennent sur le territoire de la
République, sans travailler, et qu'elles constituent une charge déraisonnable pour l'Etat d'accueil, alors ce dernier est tout à fait en mesure de les renvoyer chez eux et de leur refuser l'accès
au territoire national.

Concernant les non travailleurs, ils doivent justifier de la même façon de ressources suffisantes, d'une sécurité sociale et ne pas constituer une charge pour l'Etat d'accueil.

De plus, au regard du nombre de camps démantelés, et du nombre de personnes expulsées, on peut imaginer qu'il ne s'agit que de personnes ayant la nationalité d'un des pays de l'Est. En revanche,
pour les personnes qui seraient dans une situation d'apatridie (sans nationalité), elles ne sont pas expulsables en vertu des Conventions de 1951 et 1954. L'Etat devant tout faire pour limiter les
cas d'apatridie et les protéger.


guillaume 24/08/2010 13:50


tu ne t'es pas assez renseigné... la Roumanie ne fait pas partie de l'espace Shengen...!

De plus, les Roms ne sont pas des gens du voyage... tu fais l'amalgame!


Fabien Vanden-Steene 24/08/2010 12:08


Salut Julien ,

Je t'écris ce commentaire , car moi aussi je suis vraiment en colère quand à la décision du chef de L'Etat . Au lieu de les expulser comme des malpropres , pourquoi pas leur faire un terrain
spécial pour eux comme on le voit dans des villes comme Dijon ou notre Maire Socialiste François Rebsamen est intervenu la semaine dernière au journal de télé


Recherche