Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 19:58
Il y a quelques mois de cela, Marseille était désignée parmi d’autres villes, capitale européenne de la culture pour 2013. C’est une victoire d’abord obtenu par l’alliance des élus pour un même but, malgré leurs différences politiques. Renaud Muselier a aussitôt occupé une délégation spéciale pour gérer cet événement qui approchera plus vite que l’on imagine. Marseille n’est pas une ville très réputée pour ses musées, sa facilité de circulation et sa propreté. Cela n’attire par conséquent très peu les touristes, sachant quand même qu’il y a eu un énorme changement ces dernières années. En quatre ans, Marseille pourra t’elle changer de manière radicale ? Marseille saura t-elle mettre en avant ses différentes cultures ? Renaud Muselier a tenté de l’expliquer hier soir aux étudiants de la faculté de droit et de science politique de Marseille. Pour lui, Marseille capitale européenne 2013 c’est une chance de faire gagner les 10 ans de retard qu’à la ville !

Concernant l’aménagement du territoire, si la ville ne donne pas une facilité d’accès simple, de transports fiables quelque soit le lieu où nous sommes, elle n’attire pas. Lorsqu’une ville est pauvre de sa culture, les touristes ne s’arrêtent pas. Pour se faire, Renaud Muselier prévoit plusieurs projets. D’abord celui de l’amélioration des transports en commun et un accord particulier avec les taxis. Des lignes de métro plus larges qui d’ailleurs verront le jour au début du semestre prochain, mais encore de nouvelles lignes de tramway et de busway. La construction de nombreux musées comme celui de Longchamp ou encore le Musem, et d’autres en centre ville avec des améliorations indispensables pour le confort des touristes. L’ouverture et la modernisation de plusieurs théâtres seront au rendez-vous. Un aménagement du centre ville avec une piétonisation partielle du vieux port. Des améliorations également sur le plan hospitalier, sachant que la ville en 2013 devrait accueillir 30 000 personnes par jour en moyenne.

La richesse de ce titre, il faut aussi la transmettre aux habitants en leur donnant la possibilité d’être acteur de l’événement. Le but et de faire participer chacune est chacun des artistes Marseillais ! Car après tout, la culture ce n’est pas que Van Gogh, Matisse ou encore Léonard de Vinci. La culture c’est aussi la vie locale des quartiers. Chaque entreprise, chaque artiste, chaque organisme, pourra déposer son projet non plus au fameux « guichet unique » que critiquait Renaud Muselier, mais au « service accueil » où les dossiers seront remis aux autorités compétentes formant l’organisation. Les dossiers reçus recevront un label «Marseille capitale européenne de la culture 2013 ». Ce « service accueil » permettra en réalité de faire vivre aussi bien les grands artistes que les artistes de rue. Nul aujourd’hui n’a par conséquent le droit de se plaindre sur l’écartement d’une culture, d’un art, qu’il soit régional ou international.

C’est plus qu’une chance pour Marseille que d’avoir obtenu ce titre qui va lui permettre de changer radicalement. L’intérêt est aussi de faire des travaux dans le but qu’ils soient terminés avant 2013 ce qui bloquera évidement certains projets. Marseille a eu la chance d’avoir déjà était vendue, notamment avec la coupe du monde de football et de rugby dont la dernière aurait rapportée environ 120 Millions d’euros. Au-delà de 2013, Marseille incarnera le rôle de capitale méditerranéenne de la culture pour les années futures.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Anthony Florins 01/05/2009 23:27

Faut que tu arrête ton agenda... car mettre ton voyage en Hongrie comme ca on dirait la visite d'un chef d'état...et celle des rencontres ministérielles alors que je pense qu'ils ont déjà oubliés ton nom, franchement c'est prétentieux !

Admirateur Secret 16/04/2009 23:23

Prend des cours de français... Je m'écorche les yeux.

Recherche