Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 23:55
Dans moins de quelques heures maintenant, un nouveau département ferra probablement son apparition en France ! Le référendum sur le statut de Mayotte, dont l’ensemble des partis politiques locaux souhaitent voir le « oui » triompher, ne laissera donc aucun suspens ! L’île de Mayotte deviendra le 101ème département Français. L’occasion pour ce peuple qui a toujours voulu marquer sa différence avec le reste des îles comoriennes de proclamer totalement son attachement à la république Française. Mayotte a eu sa première histoire avec la France lors de sa colonisation le 25 avril 1841. En 1946, à la suite d’un référendum, elle souhaite rester Française et adopte le titre de territoire d’outre mer. Le 11 juillet 2001, elle devient une collectivité d’outre mer dans le but de prévoir l’application progressive du droit commun, dans la perspective de devenir plus tard un département, en l’occurrence demain si le « oui » l’emporte. Qu’est ce que ce statut pourra apporter à Mayotte ? La disparition du statut personnel dérogatoire au code civil et à la laïcité risque t-il de changer totalement les mentalités et nuire à leur culture ?

La situation économique de Mayotte est plus que catastrophique avec d’abord 22% de chômeurs, un smic de 63% inférieur au notre et un revenu des ménages qui s’élève en moyenne à 9 337 euros par an contre 29 696 en métropole. Obtenir le statut de département d’outre mer sera pour sa population un rebondissement phénoménal avec de surcroit pour lui, l’arrivée du SMIC, comme d’autres aides sociales inconnues jusqu’alors.
Devenir un département de la république, c’est aussi avoir de nombreux devoir à respecter, et notamment sur les principes de laïcité. La suppression du statut personnel qui prévoit un régime de justice particulier pour les musulmans originaires de l’une des îles historiques des Comores et qui écartait totalement le principe de laïcité risquera d’être très difficile à accepter, notamment lorsqu’on sait que 98% de la population Mahoraise se déclare musulman. Cette justice leur donnait des droits particuliers comme le droit à la polygamie, et les jeunes dés l’âge de 6 ans fréquentaient l’école Coranique en parallèle de celle de la république. Il aura fallu attendre 2005 pour qu’un décret interdise la lapidation des femmes.

On imagine donc que la population pour le simple développement économique votera pour ce nouveau statut, gênant toutefois le noyau de l’Islam sur place. Mayotte peut se féliciter d’avance. C’est un honneur pour la république Française que d’accueillir Mayotte parmi ses départements.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Recherche