Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 10:36

En effet, comment pouvons nous dire que la suppression de la taxe professionnelle annoncée par le président de la république Nicolas Sarkozy soit vraiment une bonne chose, notamment lorsque notre système (non libéral il faut le dire) fait que nous devons rembourser une dette de plus de 1000 milliards d’euros. Comment expliquer les avantages, mais aussi les inconvénients de la suppression de cette taxe, ou bien tout simplement, la suppression de celle-ci va t-elle changer quelque chose ?

 

D’abord, la suppression de la taxe professionnelle est une chance pour nos emplois, c’est une formule de lutte contre la mondialisation et la délocalisation des entreprises. Moins de charges pour les employeurs, c’est plus d’argent pour éviter des licenciements. C’est donc une mesure considérable et pouvons nous dire, il me semble, révolutionnaire, surtout en cette période de crise.

 Mais de l’autre côté ce sont les petites collectivités territoriales qui risquent de souffrir puisque ce sont elles qui vivent de cette taxe. Leur seul recours pour pouvoir subvenir à leur besoin sera alors d’augmenter les impôts. C’est un cercle vicieux qui en ce temps de crise, ne risque que de s’aggraver il faut le dire, malgré tous les efforts menés par le président de la république.

 A la vérité, la suppression de cette taxe aura surtout de l’effet dans les communes où les mairies ont toujours eu une bonne gestion de l’argent publique, c’est à dire les villes qui ont su faire de l’économie, et qui en feront encore. En ce temps de crise, ce n’est pas dans les défilés folkloriques, les fêtes, les banquets et autres simulacres qu’il faut dépenser l’argent des contribuables, mais c’est dans l’intérêt premier des citoyens.

 

Le premier ministre François Fillon n’a d’ailleurs pas manqué de s’exprimer sur le sujet pour rassurer les petites collectivités puisqu’il prévoit une « compensation aux collectivités locales » par des « ressources fiscales supplémentaires qui peuvent être mises en œuvre », et par des « gains qui peuvent être faits en terme d’organisation du territoire ». Mais d’où proviendra cet argent ? De nos impôts, et par conséquent c’est le cercle vicieux qui revient là encore. Mais l’intérêt premier est de sauver les entreprises françaises car c’est elles qui nous font vivre ! Voilà pourquoi je soutiens cette idée de la suppression de la taxe professionnelle même si je sais que pour nous, citoyen Français, elle ne nous ferra payer moins… Mais dans un pays comme la France nous devons rester souder et savoir faire nos choix dans l’intérêt premier de ce dernier.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

J.B.A.G 23/02/2009 23:10

Parce qu'un seul homme n'a pas le savoir universel, et n'a pas a diriger un pays avec ses seules idées, débatez pour montrer que même des gens sans grade politique peuvent avoir des idées et que ce n'est pas reservé aux seuls "experts". Rendez vous sur: http://dezides.over-blog.net/
Et même toi Julien, tu peut venir, même si tes idées ne sont pas les miennes, débat!

Alex Joubert 12/02/2009 11:02

en gros c'est le salarié qui est victime de cette suppression

Recherche