Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 22:49

Le système actuel à l’entrée en seconde se limite à choisir une section vaste, et non particulièrement spécifique. Beaucoup de redoublements bêtes et inutiles font perdre le temps de certains qui n’ont qu’un but précis, ou encore, de ceux qui ne savent pas quoi faire de leur avenir. La réforme des lycées de Xavier Darcos est elle donc une chance pour ces jeunes ? Dés leur entrée en seconde, pourront ils trouver plus facilement leur avenir ?

 

En effet, cette réforme propose un enseignement plus clair, plus précis, plus spécialisé mais surtout, elle donne le choix aux élèves de bien préparer leur orientation future, puisqu’ils pourront choisir plusieurs spécialités au cours des deux semestres puisque celles-ci seront présentées sous forme de modules.  

 

La nouvelle seconde s’organisera donc en deux semestres de 18 semaines avec notamment un suivi plus pertinent des élèves lors de deux conseils par semaines, mais encore, de deux autres suivis concernant l’orientation de ces mêmes jeunes.

 

Cette organisation propose des enseignements variés et un droit au changement. Si un élève fait un choix d'enseignement et réalise ensuite que ce choix ne correspond pas à ses attentes, il peut se réorienter lors du premier semestre. Cette souplesse permet une meilleure orientation en classe de première et une diminution du nombre de redoublements en seconde (15 % à l'heure actuelle).

Cette réforme se poursuivra pour les premières et terminales. Ce système de filière unique pourra également donner la possibilité à chacun de s’orienter vers un domaine qu’ils auraient pu éviter par la peur de ne pas aimer ou réussir. La réforme enlèvera aussi les différences qu’il peut exister entre chaque filière, notamment la filière scientifique qui a souvent été synonyme de « prestige ».

S’agissant des séries technologiques, rien ne change. En revanche, pour l’enseignement professionnel, la suppression des B.E.P. donnera la possibilité aux jeunes d’obtenir leur bac en 3 ans au lieu de 4. D’autant que plus que le B.E.P. ne leur ouvre quasi aucune porte que celle de pouvoir passer leur bac.  Cette suppression des B.E.P. pourra permettre aussi l’ouverture de 4000 places de C.A.P. à cette rentrée qui sera poursuivie pour renforcer l’accès au niveau V de formation.

 

Cette réforme des lycées est donc plus qu’indispensable pour l’avenir des jeunes. Il faut ce changement. Je ne comprends pas pourquoi tant d’élèves aujourd’hui des lycéens bloquent leur établissement ou tout simplement manifestent alors que le gouvernement leur donne main dans la main une réussite assurée et adapté surtout à leur domaine de compétence.

 

La réforme de Xavier Darcos ne donne pas le bac à tout le monde. Celui-ci restera au mérite, et ce diplôme restera l'examen national auquel les Français sont attachés. La clef de l’avenir, mais cette foi, du vrai.

Partager cet article

Repost 0
Published by JULIEN CALABRO - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

willyNR 27/01/2009 01:05

contre , pour la simple et bonne raison que je suis également lycéen mais que je prépare surtout un CAP ébéniste en 2 ans et que j'envisage de continuer vers un bac pro 2 ans ( total 4 ans ) . Comment veux-ton que j'apprend efficacement en 3 ans ce qu'on apprend en 4 ans ?

Romain Noble 28/12/2008 12:21

La nouvelle seconde s’organisera donc en deux semestres de 18 semaines avec notamment un suivi plus pertinent des élèves lors de deux conseils par semaines,==> ou par semestres ? parce que 2 par semaines ça fait énormément de charges pour les professeurs. De plus je suis souvent aux centres de débats entre l'éducation nationale et les élèves et ce n'est pas une simple réforme comme celle-ci qui changera grand chose, il n'y a qu'à comparer avec les autres pays de l'union européenne ( et là le travail est très intéressante ), tous les enseignants et les proviseurs vous le diront le niveau scolaire français est nul il atteint presque les abysses et les méthodes de travail sont archaïques. Je viens d'avoir mon bac l'année dernière est ce n'est pas grâce à mes professeurs ou à mon lycée que je l'ai eut, et puis même à quoi me sert-il ce bac ? Plus de 80% des élèves l'ont ? Donner un diplôme n'est pas le meilleur moyen d'offrir un avenir aux élèves !!! Après que deviennent-ils ? Seules une minorités "délites" parviennent à entrée dans de "bonnes écoles" et les 3/4 échouent en année préparatoire ( encore un système français archaïque et complètement obsolète !! ) pour continuer les 5 à 9 d'études et finissent par partir à l'étranger pour travailler comme j'en connais beaucoup. Ce n'est pas une réforme comme celle de Darcos que l'éducation nationale a besoin, mais une qui revient loin dans les bases. La seule chose que cette réforme va apporter c'est de la DÉSORIENTATION, les élèves ne savent pas encore ce qu'ils veulent faire et rien ne leur donnes envie de continuer car on les matraques de discours négatifs et pessimistes sur l'économie et la croissance de la France ainsi que sur leur perspectives d'avenir ==> ce que beaucoup de lycée privée ont très bien compris et il est normal que de plus en plus de parents y envoient leur enfants, c'est ça la France : il n'y a pas beaucoup de classes de populations qui peuvent se le permettent ou alors en lapidant leurs économies pour les études de leurs enfants, on se vante d'avoir une scolarité gratuite mais pour quels résultats ? Je ne suis pas du tout pro-privée mais je trouves qu'ils ont très bien sortis leurs épingles du jeu et EUX ont compris où à l'éducation le problèmes reste.
J'ai donné beaucoup de direction et je ne suis pas rentrer dans les détails car ils m'en faudrait plus... là seule chose que je peut vous dire c'est qu'ils n'ont pas encore affronter le problème de front de peur d'écorcher les mœurs de le prédécesseurs et ils ne font que contourner le problème, lors Mr Darcos même si je suis d'accord sur le fait que les élèves ne font grève juste pour"s'amuser" il serait grand temps de faire un peu de ménages autour des piliers de l'éducation nationale afin de dépoussiérer un peu les véritables causes du problèmes.

Paul 17/12/2008 00:38

Paradoxe: la plupart ne savent pas quoi faire / Il pourront se réorienter...

===> s'il ne savent pas quoi faire, probablement ils ne sauront pas plus se réorienter ! Ou faire comme certaines personnes, c'est à dire : allez là ou cela leur DEPLAIENT le moins...

Tu ne fais pas référence à l'éventuelle supression des DUT...

Alex Joubert 12/12/2008 06:30

Une description précise n'était pas nécessaire, expliquer brièvement ce qu'elle va changer l'était.

Julien Calabro 12/12/2008 02:38

Apprend à lire et tu sauras ;)

Et je suis pas là de toute manière pour l'expliquer mais la commenter !

Recherche